Liftoff, interview, test et surprise!

Liftoff est un simulateur de FPV Racing développé par Lugus Studio, disponible sur la célèbre plate-forme de téléchargement, Steam. Il est actuellement en « Early Access » ce qui signifie que le développement est encore en cours et que des modifications vont encore être apportés.

Si j’ai tant tardé à rédiger un test , c’est d’abord à cause de ces maudits développeurs de Lugus Studio qui travaillent sans arrêts et mettent à jour leur soft de manière plus que régulière, m’obligeant à corriger cet article à chaque fois.

Je tiens à préciser que les simulateurs sont de bons outils pédagogiques mais je recommande fortement l’apprentissage du vol à vue avec un nano-quad en parallèle. N’oubliez pas de vous renseigner auprès de la communauté pour ne pas voler seul n’importe comment/où!

Sommaire :

  1. Présentation et Configuration requise
  2. Calibration et interface
  3. Didacticiel
  4. Races, Freeride & Freestyle
  5. Le banc de montage
  6. Le créateur de tracks
  7. Le multijoueur
  8. La Liftoff Pro League
  9. Conclusion

  1. Présentation et configuration requise

Quoi de mieux pour présenter un simulateur de FPV qu’une interview d’un des développeurs, j’ai donc posé quelques questions à Kevin Haelterman de chez Lugus Studio.

Depuis combien de temps travaillez-vous sur le projet?

Nous avons créé un prototype expérimental pour un jeu de drones en novembre 2014, principalement comme un exercice de développement amusant. À l’origine,nous n’avions aucun plan pour créer un soft commercialisable. Quelques mois plus tard, en raison de certaines opportunités, l’idée de créer un jeu de drones à fonctionnalités complètes est née. Le développement de Liftoff a finalement commencé au printemps 2015. La première version Early Access fut diffusée en octobre 2015. Nous y travaillons à plein temps depuis.

Qu’est-ce qui vous a donner l’envie de faire un simulateur ?

Le FPV racing c’est juste génial! Comme beaucoup d’amateurs, nous l’avons découvert pour la première fois en regardant une vidéo sur youtube. Nous avons vraiment été séduits par ce que nous avons vu. La plupart des gens à ce moment là auraient dit : «Je veux faire des courses de drones ! ». Mais en étant développeurs, nous avons déclaré «faisons un prototype de jeux». C’est ainsi que tout a commencé.

Les développeurs sont-ils pilotes en FPV?

Chacun d’entre nous a joué à Liftoff pendant des centaines d’heures et n’est donc pas un mauvais pilote potentiel. Cependant, nous sommes presque à 100% axés sur le développement du jeux, en particulier pour faire de Liftoff le meilleur simulateur FPV possible. Par conséquent, nous ne volons pas. Heureusement, depuis près d’un an nous travaillons très étroitement avec le célèbre pilote Vinc Bee qui nous a aidé à peaufiner certains des systèmes de base du simulateur. Il nous rejoint chaque semaine au studio pour une journée complète, afin de partager son expertise et sa vision. Il fait maintenant partie de l’équipe des développeurs.

Quel genre d’autre softs développez-vous?

La société aura 6 ans dans quelques mois et nous avons développé de multiples simulations chaque année. Au cours des premières années, nous nous sommes principalement concentrés sur l’embauche et la création de jeux pour d’autres entreprises. Nous avons fait beaucoup de choses : plateformes 3D, jeux didactiques 2D, expériences VR, et même un flipper mobile.

Depuis que nous avons commencé à travailler sur Liftoff, environ 80% de nos capacités de développement ont été consacrées à ce programme. Cependant, nous avons également fini de travailler sur un jeu basé sur le style Pokémon Go pour une ville néerlandaise appelée Heerlen et nous travaillons également sur un jeu VR passionnant.

Quand envisagez-vous de lancer la version finale de Liftoff?

Nous avions prévu de lancer la version finale de Liftoff il y a plus d’un an, et nous aurions pu le faire! Cependant, puisque la communauté continue de nous soutenir, nous continuons à améliorer Liftoff.

Êtes-vous content du succès du jeu?

Liftoff est le meilleur jeu que nous ayons jamais réalisé et nous ne sommes pas encore finis. Nous sommes tellement enthousiasmés que la communauté nous a aidés à créer un projet comme celui-ci et nous sommes extrêmement heureux de ce que nous avons pu réaliser avec eux.

Merci Kevin!

Si vous aussi vous voulez lui poser des questions, sachez qu’il reste très disponible sur Facebook via le groupe officiel de Liftoff : ICI.

Configuration requise

  • Système d’exploitation : Windows 7 Processeur : Intel Core2 Duo 2.4Ghz or Higher / AMD 3Ghz or Higher
  • Mémoire vive : 3 GB
  • Cartes Graphiques : Geforce GTX 960M / Radeon HD 7750 or higher, 1GB video card memory
  • DirectX : Version 10
  • Réseau : Connexion internet haut débit
  • Espace disque : 4 GB d’espace disque disponible

Voila pour les présentations, continuons avec une petite mise en bouche réalisé par Chris Blackcat. Merci à lui!

2. Calibration et interface

Dès le lancement de Liftoff, il vous est demandé de paramétrer votre Pad/RC, la manipulation est simple et si vous avez bien paramétré vos voies en réglant Scale 50/Offset 50, tout devrait bien se passer. Si vous rencontrez des problèmes le groupe est la pour vous aider.

20170925231455_1
Comme sur les autres simulateurs vous pouvez commencer avec un gamepad USB

L’interface vous présente le dernier quad que vous avez utilisé, chose fréquente dans les jeux en réseaux actuels. Les menus sont sobres et efficaces.

20170925231932_1
On comprend assez vite le thème du jeux

Pour débuter , je vous conseille d’activer le God Mode dans les paramètres du jeux, il rend le racer incassable et si vous vous retrouvez collé au décor ou retourné, appuyez 4 fois sur la touche « A » du clavier. Cela a pour effet de vous éjecter et d’alterner les différents mode de vol 3D/Angle/Horizon/Accro et vous pourrez repartir.

20170925232149_1
La gestion des batteries fait maintenant parti des options du jeux!

3. Didacticiel

Si vous ne connaissez pas les rudiments du pilotage, je vous conseille de passer par la case didacticiel. Ils se présente sous la forme de plusieurs vidéos (en anglais) où l’on vous explique les bases du pilotage. Chaque section est suivie d’une map pour mettre en pratique ce que vous venez d’apprendre .

 

4. Races, Freeride & Freestyle

Il y a 10 environnements praticables dans Liftoff, vous y trouverez des zones industrielles, des forêts, un stade, un parking, la fameuse course de Dubaï et même les Champs Elysées! Toutes comportent des tracés pour la course. Mais ils y a aussi des spots de Freeride/Freestyle.

 

Dans une prochaine mise à jour, un mode Freestyle fera son apparition, voici un petit aperçu :

5. Le banc de montage

En plus des 15 frames proposées par le jeux, vous aurez accès à un banc de montage qui vous permettra de créer votre propre quadrirotor FPV à l’aide d’une multitude de composants.

20170925231627_1
Tous les châssis sont des reproductions de Racers existants
20170925231658_1
Petit clin d’œil au créateur de ce Logo! Big up Flo!
20170925231730_1
Même les caméras d’action sont interchangeables, attention ça rajoute du poids!
20170925231908_1
Vous pourrez bolider un magnifique drone d’étagère!

Une fois votre machine assemblée, il ne vous restera qu’à la tester et vous pourrez pousser la customisation en utilisant Betaflight pour faire les dernier réglages.

Si les PID vous font peur, voici un petit coup de pouce de la part de Chris Blackcat!

6. Le créateur de tracks

Si vous connaissez tous les tracés par cœur et que vous avez besoin de nouveautés, tournez vous vers le créateur de track. Il n’est pas difficile à apprivoiser, seul le temps sera votre ennemi. Poser les modules un à un peu s’avérer un peu fastidieux mais avec un peu de patience, vous pourrez rider votre propre circuit et le partager à la communauté via le Steam Workshop.

Certains créateur sont devenus très populaires comme DerHonk dont les créations se retrouvent très souvent dans les parties Multijoueurs.

20170924211529_1
Voilà comment est né le Logo Riding!

Pour la petite histoire, lorsque j’ai crée le groupe RoToR’S CooL, je cherchais un logo. C’est en découvrant l’outils de création de Liftoff que l’idée m’est apparue : faire de mon logo une course praticable virtuellement. Elle fut reproduite ensuite par Benjamin A. que je remercie encore pour ce superbe résultat.

received_10155489077255982

7. Multijoueur

Un des gros avantages à proposer son soft sur Steam, en plus d’une meilleure visibilité, c’est aussi de pouvoir retrouver plus facilement ses potes et passer une soirée en ligne sur le jeux.

Avec Liftoff vous pourrez rejoindre 4 autres personnes sur le circuit de votre choix pour faire des courses ou du Freeride. Tous les circuits du soft sont utilisables de même que vos créations. Cela laisse un choix infini de possibilités et comme le disent les gens de Westeros « Winter Is coming! Let’s go to Liftoff! ».

20170429220745_1

8. La Liftoff Pro League

Autre petit plus de Liftoff, les tournois avec nombres d’essais limités. Dans la Liftof Pro League vous pourrez affronter les autres concurrents sur un circuit défini par les développeurs avec un temps imparti.

Vous pourrez vous entraîner avant de faire vos essais et vous aurez accès au classement pour comparer votre temps.

20170510000559_1
Héhé, 2ème sur 2, je suis bon…

9. Conclusion

Vivement critiqué à ses début sur Steam, Liftoff a beaucoup évolué depuis et l’arrivée de Vinc Bee semble avoir apporté la vision qu’il manquait au soft pour devenir un incontournable. Pendant un bref entretien avec lui, il m’a confié que des améliorations pouvaient encore être faites pour enlever cette sensation de flottement mais qu’il était plutôt satisfait du résultat actuel.

Liftoff devient un bel outil d’apprentissage et les petits plus tel que le banc de montage et la Liftoff Pro League sont vraiment CooL’S pour faire durer le plaisir. Je peux aussi vous annoncer que le soft va changer dans les mois à venir et qu’il sera question d’un système de progression.

http://www.liftoff-game.com


Merci à Kevin Haelterman et Vinc Bee d’avoir répondu à mes questions, Chris Blackcat pour les vidéos et Fredouillo pour le super bonus de fin!

Quadrialement P.M.

En bonus voici quelques Photographies et une vidéo de la visite prises par Frédéric Giacomaggi (FPV Passion) dans le Studio Lugus avec une surprise!

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La surprise c’est la démonstration de Liftoff en VR!

Publicités

11 Replies to “Liftoff, interview, test et surprise!”

    1. Bonjour Paul, oui il te faut un câble spécial c’est un câble jack avec un dongle usb si je me rappelle bien et probablement utiliser le lociciel smarthpropoplus. Quelle radio as-tu exactement ?

      J'aime

  1. Bonjour, avant de me lancer en réel avec mon drone j’envisage de me faire la main sur simulateur, je pense de Liftoff est le logiciel qu’il me faut pour partir sur de bonne base. Mais avant de l’acheter j’aimerais savoir si mon ordi va est assez performant pour pouvoir l’utiliser correctement. J’ai un MacBook Pro (mi-2012), processeur 2,5 GHz intel Core i5, mémoire 4 Go 1600 MHz DDR3, Graphisme Intel HD Graphic 4000 1536 Mo. Pour moi tout ça c’est un peu du chinois… Merci de m’orienter

    J'aime

    1. Salut Gary, je ne sais pas si ça marche avec un mac mais le site Can You Run it répertorie Liftoff et te diras si ta config le supporte. Sinon le système de remboursement de Steam te permet d’y jouer 2h sur 2 semaines avant de te faire rembourser.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s